H6R3

Nouvel article aujourd’hui dans lequel je vais vous parler d’une sĂ©rie documentaire avec la diffusion ce jeudi 24 novembre d’H6R3 sur france.tv.

ComposĂ©e de 6 Ă©pisodes cette sĂ©rie que dis-je cette Ă©popĂ©e car oui ce que nous invite Ă  suivre le rĂ©alisateur Tomasz Namerla est une vĂ©ritable Ă©popĂ©e. Celle d’un homme que beaucoup ont cru fou lorsqu’il a annoncĂ© au monde sa volontĂ© de proposer 24 heures de théâtre, de Shakespeare le tout d’affilĂ©.

Mais qui est cet extraterrestre qui pense qu’en 2022 des gens seraient intĂ©ressĂ©s pour s’enfermer une journĂ©e entière dans l’obscuritĂ© d’un théâtre ?

Il s’agit de Thomas Jolly metteur en scène et acteur de théâtre qui est derrière la nouvelle adaptation de la comĂ©die musicale mondialement connue : Starmania.

Mais non seulement Thomas Jolly a donc eu cette idĂ©e dĂ©passant tout entendement mais ne s’arrĂŞtant pas en si bon chemin son choix Ă©tait de rĂ©unir deux de ses pièces emblĂ©matiques. Henry 6 et Richard 3. Rien que ça !

J’avoue que lorsque l’on m’a proposĂ© dĂ©crire un article Ă  ce sujet je ne savais pas vraiment oĂą je mettais les pieds.

Ma passion pour les personnes qui Ă©crivent et surtout racontent des histoires n’ayant fait qu’une bouchĂ©e de mes craintes je me suis laissĂ© porter par le gĂ©nie de Thomas Jolly et les images de Tomasz Namerla.

Je n’ai pas Ă©tĂ© déçu. Après la claque visuelle prise en regardant l’intĂ©gralitĂ© de cette sĂ©rie documentaire j’ai voulu tout savoir, tout comprendre !

Le meilleur moyen a Ă©tĂ© pour moi d’Ă©changer avec le rĂ©alisateur d’H6R3 Tomasz Namerla.

Retour sur une entrevue dont la simplicitĂ© n’a d’Ă©gale que sa sincĂ©ritĂ©.

Tomasz bonjour, ma première question, après que tu aies vécu cette aventure hors norme, comment vas-tu ?

Tomasz Namerla : Très bien, je sors tout juste d’un tunnel de plus de six mois de retour chez moi Ă  Nantes essayant de reprendre le cours d’une vie « normale » avec l’apprĂ©hension des quelques jours prĂ©cĂ©dant la rencontre de la sĂ©rie et du public. Mais ça va bien.

J’aime beaucoup le titre H6R3 comment a t-il Ă©tĂ© choisi ?

J’avais dix mille idĂ©es en tĂŞte !J’ai eu carte blanche personne n’a Ă©tĂ© interventionniste que ce soit avec France 3 Pays de La Loire et mĂŞme avec la troupe de Thomas. Je ne voulais pas centrer le titre sur le nom de Thomas, j’ai eu beaucoup de propositions comme Phoenix parce que se sont deux pièces qui renaissaient de leurs cendres puis H6R3 s’est imposé naturellement. Ce nom de code, ce nom utilisĂ© en interne par les Ă©quipes, a pris une rĂ©sonnance forte avec cette histoire de famille.

On sent que, malgrĂ© la camĂ©ra et ton Ĺ“il extĂ©rieur, tu faisais partie Ă  part entière de la troupe c’est ton ressenti ?

Tomasz Namerla : Ă€ la base il s’agit d’un scĂ©nario de 50 pages, qu’il a fallut prĂ©senter Ă  France TĂ©lĂ©vision et au CNC. Je l’ai Ă©crit suite aux repĂ©rages et aux nombreuses conversations et rencontres avec Thomas et ses Ă©quipes. Ce qui a Ă©tĂ© gĂ©nial pendant le tournage de cette sĂ©rie documentaire, c’est que la rĂ©alitĂ© a dĂ©passĂ© le scĂ©nario. Chacune, chacune, malgré tout ce qu’il leur est arrivĂ© – Avignon, Les Molières, une forte reconnaissance mĂ©diatique – sont restĂ©s concentrĂ©s sur le travail Ă  accomplir et ils m’ont naturellement accordĂ© leur confiance avec une extrĂŞme gĂ©nĂ©rositĂ©. Loin des plateaux de mĂ©dias, j’ai pu filmer des moments intimes des diffĂ©rents membres de cette famille artistique, tout en restant dans une forme de pudeur ou d’élĂ©gance. C’Ă©tait aussi pour moi l’occasion de vivre un moment unique car un tel spectacle, cela n’arrive pas tous les jours (rires). Comme ils me l’ont tous dit « j’ai signĂ© avec eux pour cette aventure ». De ce fait, la principale difficultĂ© a étĂ© de poser Ă  la fois un regard extĂ©rieur tout en traversant une multitude d’émotions tout au long du tournage. NĂ©anmoins, grâce aux Ă©changes rĂ©guliers avec la cheffe monteuse, j’ai pu garder un certain recul et raconter Ă  la fois des moments d’émerveillement ainsi que de tensions tout Ă  fait naturels dans une telle aventure humaine. D’ailleurs le chuchotement que j’ai utilisĂ© n’a pas Ă©tĂ© choisi par hasard, il reflète l’aspect intime de ce monument de théâtre. 

On voit beaucoup des protagonistes pleurer. On en oublie souvent que les larmes peuvent aussi ĂŞtre de joie, tu as eu des larmes toi aussi ?

Oui ! Beaucoup. La fatigue, la pression qui retombe tout ça a fait qu’un moment le corps lâche. Je vais me rĂ©pĂ©ter mais la rĂ©alitĂ© Ă  « grave » dĂ©passĂ© le scĂ©nario. Toute la troupe m’a tant donnĂ©e j’ai passĂ© des journĂ©es entières avec eux. J’ai vĂ©cu cette aventure comme aucune autre.

Tu as conscience de ce que tu as réalisé ?

Tomasz Namerla : Oui, non, (rires) c’est compliquĂ©. Comme je te le disais je commence tout juste Ă  sortir du tunnel et Ă  digĂ©rer les derniers mois. Je pense que je prendrai vraiment conscience quand j’aurai les premiers retours du public.

Dernière question que j’aime poser, que peut on te souhaiter pour la suite ?

Tomasz Namerla : Pour la suite (rires) avant tout qu‘H6R3 rencontre son public car au delĂ  du travail et de l’implication que j’y ai mis je vais me permettre de reprendre tes propos, il s’agit effectivement d’une Ă©popĂ©e, celle de Thomas et de toute son Ă©quipe dont le collectif a donnĂ© corps et âme Ă  un projet titanesque Ă  un projet qui dĂ©passait chacune et chacun d’entre eux Il n’Ă©tait question que d’une chose rĂ©ussir l’impossible et je crois que c’est chose faite.

Merci Ă  Thomas Jolly ainsi qu’Ă  toute sa troupe pour l’immense travail accompli, mais aussi et surtout merci Tomasz Namerla (photo ci-dessous) de m’avoir fait vivre plus de 182 minutes de bonheur, de rires et de larmes. Merci d’avoir bien voulu partager avec moi le temps d’un instant tes Ă©motions.

VoilĂ  c’est tout pour aujourd’hui et n’oubliez pas que le plus important reste Ă  dĂ©couvrir, s’amuser et le partager.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :