Rencontre avec Alban Aumard

Alban Aumard

Nouvel article et nouvelle rencontre autour du Festival de la Fiction de La Rochelle.

J’ai cette fois le plaisir d’échanger avec un comédien français en la personne d‘Alban Aumard connu pour interpréter ces derniers temps le personnage de Gary dans « Un si grand soleil« .

J’ai décidé de revenir avec lui sur deux courts métrages, dans lesquels il a joué et qui sont moins connus du grand public.

La première question que j’ai envie de te poser c’est comment vas-tu ?

Je vais très bien, je suis très content d’être à La Rochelle c’est une ville que j’adore, ça fait 30 ans que je viens notamment pour les Francofolies. Je me souviens d’un cargo amarré au port et dans lequel j’ai joué.

Je voudrai que l’on revienne sur deux œuvres moins connues du grand public, deux courts métrages, « L’homme de la rivière » et « Lettre à mon fils« .

Vous souhaitez voir les longs métrages avant d’aller plus loin ? Cliquez !

« L’homme de la rivière » « Lettre à mon fils« .

« L’homme de la rivière » c’est l’histoire d’un homme qui vit seul, qui va toujours pêcher au même endroit jusqu’au jour où il s’aperçoit que son coin de pêche a été squatté. J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer ce personnage. J’ai énormément réfléchi sur le thème de la solitude.

Est-ce que l’on peut voir la solitude de ce personnage comme une carapace ?

Bien sûr ! Cette solitude s’est son rempart et même si le personnage est en quête de sociabilisation le fait d’être confronté à l’autre lui est insupportable car cela le sort de sa routine.

Peux-tu nous maintenant en dire plus sur « Lettre à mon fils » ?

C’est un court métrage de fin d’étude de L’ESEC : École Supérieure d’études cinématographiques. Encore une fois on est sur une histoire de solitude (rires) c’est un thème que j’aime travailler.

Comment et pourquoi avoir choisi de participer à ce projet de fin d’étude ?

Comme pour tout autre projet dans lequel j’ai travaillé j’ai passé un casting. Pour ce court métrage je devais jouer un monologue de Forest Gump.

C’est un autre plaisir que de jouer avec et pour des débutants ?

Je trouve ça génial de faire ce genre de chose car tu travailles avec des personnes qui découvrent le métier. C’est très sympa de se laisser diriger par des gens qui n’ont aucune expérience cela permet la confrontation d’idées entre fougue et expérience.

Le 12 octobre prochain sort au cinéma le film d’animation « Le Petit Nicolas : Qu’est-ce que l’on attend pour être heureux » (cliquez pour voir la bande annonce) dans lequel je prête ma voix au surveillant le bouillon.

Le doublage c’est quelque chose que tu apprécies ?

C’est un autre exercice, une autre facette du métier de comédien que j’apprécie aussi.

Dernière question que peut-on te souhaiter pour la suite ?

De participer encore et toujours de beaux projets. De raconter toujours plus d’histoires au cinéma ou à la télévision et bien évidemment de revenir aussi souvent que possible à La Rochelle.

Je remercie Alban Aumard pour sa gentillesse et sa spontanéité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :