The Cruel King and the Great Hero

The Cruel King and the Great Hero.

Bonjour à toutes, bonjour à tous, nouvel article dans lequel je vais parler de jeu vidéo et plus particulièrement de RPG avec The Cruel King and the Great Hero.

Avant toute chose je tiens à remercier une nouvelle fois Koch Média qui m’a fait parvenir un code de téléchargement me permettant ainsi de vous proposer le test qui va suivre.

Le soft est édité et développé par Nippon Ichi Software, disponible depuis le 11 mars sur PlayStation 4 et sur Nintendo Switch c’est d’ailleurs sur cette plateforme que le test a été réalisé.

Vous souhaitez avoir un aperçu vidéo du jeu avant de poursuivre ?

Clique sur le lien pour regarder la bande annonce du jeu.

Si vous êtes encore là c’est que ce que vous avez vu ou pu voir vous a donné envie d’en apprendre plus, c’est parfait !

Parlez vous japonais ?

Chose rare je vais commencer par ce qui me semble être un défaut. Le jeu n’est malheureusement, à l’heure où j’écris ces lignes, proposé qu’en version originale (à savoir japonaise) sous-titrée en anglais ce qui rebutera bon nombre de joueurs et je trouve cela dommageable. Bien évidemment il est fort probable qu’une mise à jour vienne combler cette lacune.

Exemple de dialogue en anglais.

Mais rassurez vous ce bon vieux Sasha baragouine quelques mots dans la langue de Shakespeare. J’ai donc pu me lancer à l’aventure !

Une belle histoire.

L’histoire, celle de Yuu fille adoptive du Roi Dragon qui vit dans un monde où humains et monstres cohabitent sans chercher à se quereller. Cette histoire simple mais qui est une belle histoire dont les traits connus nous invite au voyage et à l’aventure, seul, accompagné, à pied ou à dos de dragon.

Ce conte simple plaira à coup sûr aux petits et aux grands.

Une direction artistique des plus soignée.

Le travail apporté à la DA est parfaitement réussi. Parlons dans un premier temps des graphismes réalisés en intégralité à la main et soignés dans les moindres détails. L’aventure reste néanmoins linéaire mais je n’ai pas trouvé cela gênant.

Graphismes soignés et détaillées.

Dans un second temps je vais m’arrêter sur l’ambiance sonore du jeu. Vous me connaissez et savez à quel point l’environnement musical d’une œuvre est important pour moi. Je la trouve particulièrement réussi. Elle ponctue admirablement les différents moments de la partie. Encore une fois, l’OST est pour moi le grand plus de ce soft. Elle parfait un ensemble des plus réussis.

Dégainons notre épée.

The Cruel King and the Great Hero est facile de prise en main nul doute que le temps d’adaptation ne dépassera pas les quelques secondes.

Les combats plutôt dynamiques bien qu’ils soient en tour par tour, cela ne m’a pas dérangé au contraire je trouve que cela apporte une certaine stratégie au jeu et donc un peu plus de profondeur à l’action.

Yuu lors d’un combat.

Malheureusement ces combats sont trop répétitifs et empêchent au scénario de reprendre son souffle. J’aurai aimé que les combats proposés soient plus espacés et que la différence entre chaque ennemi ne soit pas juste une question de couleur.

Ainsi s’achève notre histoire.

L’aventure touche à sa fin. J’ai vraiment apprécié découvrir et jouer à The Cruel King and the Great Hero. Malgré son absence de version française, pour le moment, je le recommande à tous les plus jeunes mais aussi aux plus grands qui ont gardé leur âme d’enfant. Yuu est un personnage attachant.

Je terminerai ce test en vous rappelant que le meilleur avis restera toujours celui que vous vous ferez en jouant et en partant à l’aventure.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui mais rappelez-vous que le plus important reste à découvrir, s’amuser et le partager !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :