Stillwater

Stillwater à l’affiche depuis le 22 septembre.

Stillwater est un film réalisé par Tom McCarthy qui en est donc à son 6 ème long-métrage en tant que réalisateur. Pour celles et ceux qui le souhaitent voici la liste de ses 5 autres long-metrages :

The Station Agent en 2003, The Visitor (2008), Les Winners (2011), The Cobbler (2014), Spotlight (2015).

A l’affiche de ce nouveau film un duo américano-français puisque Matt Damon et Camille Cottin tiennent l’affiche de ce thriller. Abigail Breslin et Lilou Sauviaud viennent compléter avec d’autres le casting.

Avant toute chose et fidèle à mes principes sachez que les prochaines lignes ne contiendront aucun spoil afin de permettre à celles et ceux qui n’ont pas encore eu l’opportunité de découvrir ce nouveau long métrage de pouvoir me lire sans crainte.

Welcome to StillWater.

Bill Baker (Matt Damon) un foreur habitant Stillwater une petite commune de l’Oklaoma (Etats-Unis) et qui fait des allers retours entre chez lui et Marseille où sa fille, Allison (Abigail Breslin) est incarcérée pour un crime qu’elle nie avoir commis. Bill qui n’a pas été un père parfait tente malgré les barrières linguistiques et culturelles de faire innocenter sa fille. Sur place il fait la connaissance de Virginie (Camille Cottin) et de sa fille Maya (Lilou Sauviaud) avec qui il se lie.

Je dois avouer que lorsque j’ai vu la bande annonce, j’avais vraiment peur de me retrouver devant un Jason Bourne Like mais il n’en est rien et ce Stillwater est une belle surprise.

C’est pas la capitale…

Plantons le décor si vous le voulez bien. L’histoire se déroule dans la cité phocéenne dépeinte ici sans fausse note ni artifice. L’intrigue n’a aucun mal à se mettre en place, tous les éléments s’imbriquent les uns aux autres dans une quasi perfection.

Quasi oui car si dans l’ensemble le film est plutôt très bien réalisé j’ai trouvé quelques longueurs scénaristiques à certains moments alors que d’autres moments ont été relativement éclipsés alors qu’ils auraient mérité d’être plus développés.

Le casting qui tient la route les acteurs français qui se sont employés à utiliser la langue de Shakespeare (j’ai vu le film en VO) s’en sortent dans l’ensemble très bien. Ici aucun faux accent marseillais n’est venu entaché le film de Tom McCarthy.

En résumé.

J’ai beaucoup aimé ce long métrage dans lequel Matt Damon sort de ce qu’il propose habituellement, l’âge surement. J’ai aimé le voir faible avec son passé, ses erreurs, ses failles émotionnelles, ses errements et ses moments de doute tout comme j’ai aimé le rôle de Camille Cottin qui prouve encore une fois qu’elle est une très bonne actrice. Touchante et drôle à la fois, bravo Madame !

Matt Damon et Camille Cottin.

Alors si vous êtes adeptes de Matt Damon, de Camille Cottin, du thriller, des calanques et de la Canebière je vous invite de toute urgence à découvrir Stillwater.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :