Le Tombeau Des Lucioles

L’affiche du film Le Tombeau Des Lucioles. Disponible sur Netflix.

Oui ! Je le sais cet article n’est pas rĂ©cent. Il est juste la mise Ă  jour d’un article Ă©crit il y a quelques temps. Mais ce film, cette Ĺ“uvre, ce chef d’Ĺ“uvre mĂŞme mĂ©ritait d’ĂŞtre remis un peu sur le devant de la scène tant il arrive Ă  me capter et m’Ă©mouvoir Ă  chaque fois que je le regarde et le redĂ©couvre.

Le Tombeau des Lucioles est un film d’animation japonaise sorti en 1988 rĂ©alisĂ© par Isao Takahata (Co-fondateur du Studio Ghibli dont je parlerai surement dans un prochain article.) il est l’adaptation de La tombe Des Lucioles Ă©crit par Akiyuki Nosaka en 1967.

Il raconte l’histoire Ă©mouvante, tragique et dĂ©routante de Seita un adolescent et de sa petite soeur Setsuko, plongĂ©s dans un Japon en guerre et en proie aux bombardements amĂ©ricains pendant la seconde guerre mondiale. 

Quand j’ai commencé à écrire les premières lignes de cet article une question s’est naturellement posée : devais-je vous parler de ce chef d’œuvre juste avec mes souvenirs ou devais-je le revoir une nouvelle fois ?

J’ai choisi de le regarder une nouvelle fois. Pourquoi ? 

Pour rafraichir ma mĂ©moire me direz-vous ? 

Non !

J’ai choisi de le revoir une nouvelle fois pour que l’émotion provoquée par ce chef d’œuvre, car c’est bel et bien d’un chef d’œuvre dont il s’agit, soit intacte et maximum. 

Je dois avouer que mĂŞme si je connais ce film pratiquement sur le bout des doigts, pour l’avoir vu des dizaines de fois, son ambiance mĂ©lancolique et son OST merveilleuse arrivent encore et toujours Ă  me surprendre Ă©motionnellement et Ă  me tirer des larmes sincères. 

Au commencement .

Le film dĂ©marre sur la mort. Une mort froide et dure : celle d’un enfant. Et comme si cela ne suffisait pas l’histoire nous propulse en zone de guerre sous d’incessants bombardements. Seita et Setsuko se retrouvent dès les premières minutes sĂ©parĂ©s de leur mère.

Seita grand frère courage doit alors apprendre Ă  se dĂ©brouiller. 

Un adolescent de quatorze ans seul dans un monde d’adulte s’efforçant malgré la guerre, la violence et la mort omniprésente, de trouver pour lui et sa petite sœur un endroit de sérénité, de calme et de bonheur éphémère en espérant un retour hypothétique et quasi miraculeux d’un père engagé dans la marine japonaise. Seita sera confronté à des choix, souvent irréfléchis mais majoritairement dû au fait d’être entouré de proches cruels et d’adultes égoïstes et indifférents. 

Fuyez ou suivez.

Cette fresque nippone peut rebuter certains tant son histoire dure et crue sous certains aspects, nous confronte visuellement à la détresse de ces deux enfants qui, comme beaucoup d’autres, ont subi un sort qu’ils ne méritaient pas. 

Mais si vous laissez une chance à cette histoire de vous toucher et que vous suivez nos deux héros malheureux vous découvrirez alors que derrière ce récit se cache une magnifique ode aux valeurs familiales et à l’amour infini et indestructible d’un frère et d’une sœur. 

Alors Sasha dis-nous tout !

En conclusion je dirai que cet instant de vie et de mort est un hĂ©ritage et un hĂ©ritage prĂ©cieux qui doit ĂŞtre vu, vu, vu et revu. Qu’il est des histoires qui, Ă  l’image de la vie, ne finissent pas sur une note positive. Des histoires qui relatent juste des faits sans artifices avec pudeur et sincĂ©ritĂ©. C’est ça Le Tombeau des Lucioles, une histoire, triste, mais une histoire qu’il ne faut surtout pas oublier.  

Un commentaire sur “Le Tombeau Des Lucioles

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :